Vendredi 23 février 2018

La vente Klaver

Le Journal des Arts

Le 10 juin 2010

La vente des dessins hollandais de la collection Jacobus A. Klaver chez Sotheby’s (Amsterdam), le 10 mai, a atteint 3 573 165 florins (10,9 millions francs).

AMSTERDAM - Bien qu’un certain nombre de ces dessins ait été acquis très récemment, leur qualité a suscité un vif intérêt chez les collectionneurs privés et plusieurs records ont été battus. Le prix le plus élevé a été atteint par le lot 45, un dessin à la pierre noire d’un Marché au lait, par Ter Borch le Jeune (vendu 240 000 florins et estimé à 150 000/200 000 florins – soit 732 000 et 457 500/610 000 francs). Parmi les précédents propriétaires de ce dessin, on relève William Pitcairn Knowles et Cornelis Hofstede de Groot. Une étude à la pierre noire et au lavis de Frans von Meiris, représentant une Femme évanouie et sa servante (lot 78) a également dépassé son estimation. La qualité de ses précédents propriétaires – Zomer, Ploos van Amstel et Delafosse – l’a certainement aidée à atteindre 150 000 florins (457 500 francs). En revanche, une feuille de Jacques de Gheyn II, travaillée sur ses deux faces (lot 36), avec des Études de têtes et de mains féminines, estimée 175 000 florins, a été vendue 140 000 florins (427 000 francs), au-desous de son estimation. Le magnifique lot 40 – une étude à la sanguine de Adriæn van de Velde, représentant une Femme assise se tenant la cheville  – estimé 70 000/100 000 florins (soit 213 500/305 000 francs), a été acheté par le commerce allemand pour 135 000 florins (411 750 francs).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°4 du 1 juin 1994, avec le titre suivant : La vente Klaver

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque