Mercredi 17 octobre 2018

A la recherche de l’harmonie

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 26 mai 2000 - 93 mots

Pour illustrer le thème de l’harmonie, la galerie Éolia a choisi des sculptures en bois doré des XVIIe et XVIIIe siècles représentant le soleil – sphère parfaite –, des dessins de jardins – havres de paix ou de méditation – signés notamment Henri de France, Manuel Canovas, Gilone de Clermont-Tonnerre, ainsi qu’une collection de polyèdres (solides s’inscrivant dans un cercle) réalisés par un mathématicien italien de la Renaissance pour accompagner ses recherches sur le nombre d’or. ("Soleils, Jardins et Polyèdres", 10 rue de Seine, tél. 01 43 26 36 54, jusqu’au 8 juillet).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°106 du 26 mai 2000, avec le titre suivant : A la recherche de l’harmonie

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque