Lundi 16 décembre 2019

La ménagerie d’or

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 19 novembre 2004 - 123 mots

LONDRES - La collection d’animaux anciens de Leo Mildenberg (1913-2001) a remporté un franc succès chez Christie’s les 26 et 27 octobre. Proposant 419 lots de qualité inégale, la vente aux allures de grand fourre-tout a obtenu 3 617 460 livres sterling (5 166 471 euros), dépassant son estimation de 2,5 millions de livres (89 % des lots, 98 % en valeur). Datant d’environ 2040-1783 av. J.-C., un hippopotame en faïence était le lot phare de la vacation. Affectueusement surnommé « Hubert » par Léo Mildenberg, la charmante statuette a été adjugée 621 250 livres (887 272 euros, estimée 300 000-500 000 livres) à Noriyoshi Horiuchi, pour le compte du Miho Museum au Japon. D’origine allemande, Leo Mildenberg était un célèbre numismate et philanthrope, qui a entièrement consacré sa collection aux représentations animalières dans l’art du Moyen-Orient, de l’Égypte et de la Grèce.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°203 du 19 novembre 2004, avec le titre suivant : La ménagerie d’or

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque