Londres

La Foire du livre ancien à Grosvenor House

L’une des plus importantes manifestations dans le monde du livre ancien

Le Journal des Arts

Le 11 juin 2010

L’Antiquarian Book Fair est un événement majeur dans le monde du livre. La trente-cinquième manifestation se tient à Grosvenor House, du 10 juin au 2 juillet.

LONDRES - Parmi les quatre-vingt-six marchands venus d’Europe et des États-Unis qui y prennent part, on trouve quelques-uns des plus grands noms dans ce domaine : pour Londres, Marlborough Rare Books, Quaritch, Sotherans, Bernard H. Shapero, Jarndyce, Michael Phelps et Simon Finch ; pour New York, Justin Schiller et Donald Heald ; Heritage Bookshop et Bindery de Los Angeles. Trois marchands français partici­­pe­ront à l’Antiquarian Book Fair : F. Comellas, S. Plantureux et F. et R. Chamonal. Ce dernier exposera les Tabulae anatomico chirurgicae de Buialsky, un traité d’anatomie très rare, imprimé à Saint-Pétersbourg en 1828, agrémenté de quatorze planches, et le livre de Bougainville, Voyage autour du monde, du XVIIIe siècle. Viennent également plusieurs marchands de Copenhague, d’Italie et de Suisse.

L’une des pièces maîtresses exposées est l’exemplaire des bonnes feuilles d’Alice’s Adventures in Wonderland orné de dix illustrations supplémentaires originales de Tenniel, avec des annotations de l’éditeur. Vu pour la dernière fois en Grande-Bretagne en 1928, lorsqu’il y fut vendu pour 6 000 livres (52 000 francs), il est resté dans la collection de l’amateur américain Francis Kettaneh jusqu’en 1989, date de son achat à Paris par Justin Schiller, qui le présente à la foire et en demande plus d’un million de livres (8,6 millions de francs). Il expose aussi un manuscrit d’Edward Lear pour son Book of Nonsense, contenant quarante-neuf illustrations. Heritage Bookshop a rassemblé une collection de toutes les premières éditions des sœurs Brontë ; Bayntum Rivière Gregory, de Bath, commémore le centenaire des naissances de Rudyard Kipling et de Robert Louis Stevenson en présentant des premières éditions des deux écrivains. La bibliothèque du collège d’Eton expose des ouvrages de ses fonds. Parmi les livres sélectionnés, un Polychronicon d’Hugden, qui a appartenu au confesseur et biographe d’Henri VI, orné sur la feuille de garde d’un dessin d’époque montrant Windsor et Eton, et un exemplaire de l’ode de Thomas Gray, On a Distant Prospect of Eton College, que posséda Wordsworth, ainsi qu’un exemplaire de 1984 offert par George Orwell.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°4 du 1 juin 1994, avec le titre suivant : La Foire du livre ancien à Grosvenor House

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque