Mercredi 20 novembre 2019

La duchesse de Cork Street

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 6 janvier 2006 - 157 mots

LONDRES - La première femme galeriste d’envergure à Londres, Lillian Browse, est décédée à l’âge de 99 ans le 2 décembre. Dans un milieu alors très fermé, elle a débuté en 1931 chez Leger Galleries, où elle a promu le travail d’Albert Marquet, Louis Marcoussis et Jules Pascin.

En 1945, elle a cofondé Roland, Browse and Delbanco, une galerie proposant de l’art ancien, de l’art moderne, avec Rodin et Degas, et, surtout, de jeunes peintres britanniques. Elle a ensuite créé Browse & Darby, en 1977. Lilian Browse est l’auteur de plusieurs ouvrages de référence sur Edgar Degas, Walter Sickert et Jean-Louis Forain, ainsi que du catalogue raisonné de Ben Nicholson. Sa plus grande réussite fut de convaincre Kenneth Clark, alors directeur de la National Gallery, d’organiser, en 1940, l’exposition « Peinture britannique depuis Whistler ». À la place des chefs-d’œuvre du musée, mis à l’abri du Blitz dans les réserves, des tableaux d’art moderne, prêtés par des collectionneurs privés, avaient été accrochés.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°228 du 6 janvier 2006, avec le titre suivant : La duchesse de Cork Street

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque