Mercredi 20 janvier 2021

La Belgique est à Paris

Par Henri-François Debailleux · Le Journal des Arts

Le 9 décembre 2015 - 183 mots

PARIS - « J’ai eu envie de me faire plaisir et de remercier la Belgique, où je suis très bien accueilli depuis que j’ai ouvert ma galerie à Bruxelles il y a deux ans » indique, enthousiaste, Daniel Templon.

Et il est aisé de croire le galeriste tant cette exposition, au titre on ne peut plus sobre, « Belgique », est une réussite. Résultat d’un choix purement subjectif, sans aucune volonté d’exhaustivité mais d’une tenue muséale, celle-ci réunit une vingtaine d’œuvres signées de neuf artistes dont un seul, Jan Fabre, est habituellement représenté par la Galerie Daniel Templon. Un bon nombre d’entre elles, appartenant à des collectionneurs privés ou des institutions, ne sont pas à vendre – et pour celles qui le sont, les prix vont de 25 000 euros pour une petite peinture de Jan Van Imschoot à 385 000 euros pour le camion de Wim Delvoye. C’est aussi l’occasion de découvrir deux surprenantes marines de Thierry De Cordier ainsi que deux aquarelles de Hans Op de Beeck, des toiles de Michaël Borremans ou Luc Tuymans… autant d’artistes raement montrés à Paris.

« Belgique », Galerie Daniel Templon, 30, rue Beaubourg et en face, impasse Beaubourg, 75003 Paris, tél. 01 42 72 14 10, www.danieltemplon.com. Jusqu’au 31 décembre.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°447 du 11 décembre 2015, avec le titre suivant : La Belgique est à Paris

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque