Juin d’argent

L'ŒIL

Le 28 août 2008

Le 4 juin, grande vente d’argenterie chez Sotheby’s à Londres. Sont dispersés, entre autres, des ensembles de vaisselle du XVIIe et XVIIIe siècles d’Anthony Nelme et David Willaume, la terrine de Drury-Lowe ayant appartenue au célèbre collectionneur Jaime Ortiz-Patiño et un trophée signé Edmund Cotterrill présenté par le tsar Nicolas Ier pour l’Ascot Gold Cup de 1850. L’autre point fort pour Londres est la dispersion de la collection Peter Zervudachi, conseiller de nombreux grands amateurs européens, mort en 1993. Quittant définitivement la maison de Vevey, 500 lots illustrent le goût de ce petit-fils de Paul Draneht, qui avait monté au Caire la première représentation d’Aïda. Restent de cet événement fameux quelques objets égyptomaniaques bloqués à Paris lors de la guerre franco-prussienne de 1870, retrouvés dans un garde-meubles parisien quelque cent ans plus tard et restitués alors à Zervudachi. Enfin, le dernier évènement est la semaine asiatique chez Sotheby’s du 10 au 12 juin avec des ventes d’art chinois et japonais, de peintures indiennes contemporaines et de textiles.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°497 du 1 juin 1998, avec le titre suivant : Juin d’argent

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque