Mercredi 27 janvier 2021

Journée russe

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 26 mai 2006 - 163 mots

LONDRES - Chez Sotheby’s à Londres, la saison russe devient un rendez-vous incontournable avant les grandes ventes d’art impressionniste, moderne et contemporain du mois de juin. Le 31 mai, la maison proposera deux catalogues : le premier, en matinée, consacré aux tableaux, le second, dans l’après-midi, réservé aux objets d’art, dont des pièces Fabergé.

Valeur sûre, les tableaux d’Ivan Konstantinovich Aivazovsky présentent des estimations ambitieuses, comme Les Variags sur le Dniepr (est. 1,5-2 millions de livres sterling, 2,2-3 millions d’euros) et Naufrage sur les côtes de la mer Noire (est. 600 000-800 000 livres, 886 000-1,2 million d’euros).

Une splendide paire de vases monumentaux en porcelaine impériale de l’époque Nicolas II (1,2-1,8 million de livres, 1,8-2,7 millions d’euros) est le point fort de la session d’arts décoratifs, à laquelle s’ajoute une horloge de bureau en or, émail guilloché et très petite perle, de l’artisan Michael Perchin pour Fabergé (500 000-700 000 livres, 739 000-1 million d’euros).

Rens. : 01 53 05 53 05

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°238 du 26 mai 2006, avec le titre suivant : Journée russe

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque