Jeu de piste à Bruges

Le Journal des Arts

Le 24 janvier 2008

Les collectionneurs belges ont-ils du goût ? Une exposition au titre un peu énigmatique, “Attachment “, à Bruges, permet de le vérifier, grâce à une sélection d’œuvres de 56 artistes contemporains dans les collections privées du pays. Plus qu’à une exposition, c’est à un véritable jeu de piste que nous convie Roland Patteeuw, directeur de la Kunsthalle Lophem, dans les “marges” de l’école normale de la ville. C’est en effet dans les couloirs, les escaliers, les greniers ou encore les cabines de la salle de sport que les œuvres sont exposées, et certaines semblent avoir été conçues pour ces lieux. Le plaisir de la recherche se mêle ainsi agréablement à celui de la découverte. Cette mise en scène permet par ailleurs de souligner l’absence d’un véritable espace d’exposition pour l’art contemporain à Bruges. À côté des nombreux artistes belges, l’ensemble apparaît dominé par la scène européenne, et notamment par son versant nord, avec une importante présence des Scandinaves et des Finlandais. Même s’il faut la part de l’arbitraire dans tout choix, la proximité géographique ne réussit guère aux Français puisque seuls Jean-Luc Moulène, Fabrice Hybert, Valérie Mrejen et Claire Roudenko-Bertin ont réussi à s’incruster dans les recoins de l’école brugeoise.

- ATTACHMENT , jusqu’au 13 mai, Hogeschool West-Vlaanderen, 71 Sint-Jorisstraat, Bruges, tlj sauf lundi 10h-17h.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°147 du 19 avril 2002, avec le titre suivant : Jeu de piste à Bruges

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque