Mercredi 21 février 2018

International et actuel

Vingt-trois pays à Berlin pour Art Forum

Par Éric Tariant · Le Journal des Arts

Le 4 juillet 2008

Cent soixante trois galeries venant de vingt-trois pays participeront, du 30 septembre au 4 octobre, à la quatrième édition d’Art Forum Berlin, qui sera résolument tournée vers l’art le plus contemporain, abandonnant à Art Basel et à la Foire de Cologne la présentation d’œuvres plus classiques.

BERLIN - Cette quatrième édition d’Art Forum coïncide avec l’installation du Parlement allemand à Berlin, redevenue la capitale du pays, mais aussi avec le dixième anniversaire de la réunification de l’Allemagne. Outre les 67 marchands allemands, la foire s’ouvre cette année plus largement aux galeries étrangères qui constituent plus de la moitié des exposants : États-Unis (21), Pays scandinaves (17), Autriche (11), Espagne (7), Europe de l’Est (6), Grande-Bretagne (5), Suisse (5), Belgique (3), Canada (3), Pays-Bas (3), Italie (2)... La participation française compte trois galeries parisiennes – Gabrielle Maubrie, Marion Meyer, la galerie du Jour agnès b. – et Sollertis à Toulouse. Par ailleurs, quinze “jeunes galeries” seront présentes, disposant chacune d’un stand de 15 m2.
Une campagne de séduction a été menée auprès des grands collectionneurs internationaux. Une centaine de privilégiés invités par le principal sponsor du salon, la Bankgesellschaft Berlin, bénéficieront d’un programme spécial de trois jours : visite privée du salon, découverte des musées de la ville et des collections du Reichstag, réceptions chez des collectionneurs berlinois et dîner de gala.

Art Forum s’affirme d’année en année comme une foire d’art résolument contemporain. Cette nouvelle édition n’accueillera qu’un petit nombre de galeries d’art moderne, qui se tournent désormais plus volontiers vers Art Basel ou la Foire de Cologne. Quelques interrogations ont pu naître sur le choix de Michael Naumann, ministre délégué à la Culture, comme président d’honneur d’Art Forum, certains marchands craignant qu’il ne se mobilise plus volontiers pour la promotion du cinéma allemand aux États-Unis qu’en faveur du développement de la place de l’Allemagne sur la scène mondiale de l’art contemporain.

D’un point de vue fiscal, les marchands issus de pays non européens pourront temporairement importer des objets sans être assujettis à la TVA, à condition de les vendre à des collectionneurs résidant dans un pays de la Communauté. Les galeries installées dans un pays de la CEE n’auront pas à payer de TVA.

Parmi les exposants français, Gabrielle Maubrie a sélectionné des travaux de Krysztof Wodiczko, Dennis Adams, Frédéric Lefever et Stephan Willats, et la galerie du Jour agnès b. présentera des pièces de Martin Parr, Lucien Hervé et Massimo Vitali. Du côté des galeries berlinoises, Springer & Winckler a choisi des œuvres de Dieter Appelt, Georg Baselitz, François Bouillon, Eduardo Chillida, Andy Goldsworthy, Markus Lüpertz, Gerhard Richter..., alors que Mehdi Chouakri s’est intéressé à une installation de Plamen Dejanov et Swetlana Heger.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°88 du 10 septembre 1999, avec le titre suivant : International et actuel

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque