Dimanche 15 décembre 2019

Hundertwasser et Red Grooms

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 19 novembre 2004 - 127 mots

PARIS - Patrice Trigano propose encore pendant quelques jours « Hundertwasser. L’œuvre ultime ». Organisatrice de l’une des ultimes expositions du vivant de l’artiste, la galerie germano-pratine a choisi de revenir sur les dernières œuvres de Friedensreich Hundertwasser (1928-2000). En quelques titres (Naissance d’une automobile, Les Quatre Antipodes, Les Émanations), la douzaine de peintures exposées pour la première fois à Paris rappellent les thèmes chers à l’artiste viennois, écologiste et héritier du Jugendstil. À partir du 24 novembre, l’artiste Red Grooms dévoilera sa vision de l’agitation urbaine new-yorkaise, dans la tradition du pop art, avec en exclusivité deux tableaux-sculptures inspirés par Paris et plus particulièrement le Pont-Neuf.

« Hundertwasser. L’œuvre ultime » jusqu’au 20 novembre, « Red Grooms », du 24 novembre 2004 au 8 janvier 2005, galerie Patrice Trigano, 4 bis, rue des Beaux-Arts, 75006 Paris, tél. 01 46 34 15 01.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°203 du 19 novembre 2004, avec le titre suivant : Hundertwasser et Red Grooms

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque