Samedi 7 décembre 2019

Hérold le Surréaliste

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 décembre 2005 - 97 mots

PARIS - Une vingtaine d’œuvres de Jacques Hérold (1910-1987) sont réunies à la galerie Marion Meyer. Après avoir quitté Bucarest pour Paris en 1930, l’artiste avait rejoint les rangs, bien qu’en tant que membre discret, du mouvement surréaliste, de 1938 à 1951. Les peintures et aquarelles ici présentées datent de sa période postsurréaliste – entre les années 1950 et 1970 –, au cours de laquelle Hérold s’était retiré du milieu mondain de l’art. Son intérêt pour l’inconscient se retrouve dans des formes organiques et colorées, représentations d’un monde inconnu.

15, rue Guénégaud, 75006 Paris, tél. 01 46 33 04 38. Jusqu’au 14 janvier.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°227 du 16 décembre 2005, avec le titre suivant : Hérold le Surréaliste

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque