Samedi 24 février 2018

Géricault boudé

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 6 janvier 2010

PARIS - Le 14 décembre chez Artcurial, à Paris, la vedette d’une vente de tableaux anciens, Danaé (1715-1720) de Jean-François de Troy, une peinture redécouverte dans l’ancienne collection du baron Joseph Vitta et qui fut conservée par la famille du collectionneur depuis plus d’un siècle, a été vendue 223 600 euros, au-dessus de son estimation haute de 150 000 euros.

Mais le marché a boudé pour la seconde fois cette année une esquisse préparatoire à l’huile de l’Officier de chasseurs à cheval de la Garde impériale chargeant de Théodore Géricault, bien qu’issu de la même provenance et présenté sur une estimation réduite de 150 000 euros.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°316 du 8 janvier 2010, avec le titre suivant : Géricault boudé

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque