Paris-6e

Georges Jeanclos - Galerie Natalie Seroussi

Jusqu’au 18 novembre 2016

Par Vincent Delaury · L'ŒIL

Le 19 octobre 2016 - 126 mots

« Je suis un modeleur. L’argile m’est familière. Je sais l’humidité propice à la naissance, la fuite dans le temps de l’eau, choisir le bon moment pour faire naître de la terre les images fécondes. »

Georges Jeanclos (1933-1997), loin de tous les académismes de son temps, a laissé une œuvre intime et singulière inspirée par son rapport à la nature, à la beauté et au judaïsme. L’espace de Natalie Seroussi dévoile, sur deux tables, un ensemble superbe d’une douzaine d’œuvres en terre cuite s’apparentant à des espèces d’urnes ficelées abritant des dormeurs et renfermant certainement des souvenirs, de la douceur, de la vie, de l’érotisme. Les prix, pour ces pièces uniques allant de 1976 à 1983, se situent entre 30 000 et 40 000 euros. 

Georges Jeanclos, Journal intime

Galerie Natalie Seroussi, 34, rue de Seine, Paris-6e, www.natalieseroussi.com 

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°695 du 1 novembre 2016, avec le titre suivant : Georges Jeanclos - Galerie Natalie Seroussi

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque