Dimanche 22 septembre 2019

Funeste carnaval

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 10 janvier 2011 - 76 mots

PARIS - Entre farce acide et violence tragique, Jan Fabre convoque ses obsessions et ses peurs à la Galerie Daniel Templon, à Paris.

Des chiens empaillés sont invités à un funeste et impressionnant carnaval, pendant que de saisissantes têtes de hiboux vous transpercent du regard avec leurs yeux humains. Sombres et déroutants, les travaux récents du plasticien éclairent les fondements de la dramaturgie acérée du metteur en scène.

30, rue Beaubourg, 75003 Paris, tél. 01 42 72 14 10. Jusqu’au 24 février.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°253 du 16 février 2007, avec le titre suivant : Funeste carnaval

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque