Dimanche 23 septembre 2018

Calmels-Cohen

Fonds documentaire

Par Armelle Malvoisin · Le Journal des Arts

Le 23 septembre 2005 - 567 mots

Le critique Pierre Descargues vend ses nombreuses archives sur l’art d’après guerre.

 PARIS - Pierre Descargues, dont la carrière journalistique débute en 1945, a été un témoin essentiel du renouveau artistique de l’après-guerre. Critique d’art dans la revue Art puis aux Lettres Françaises, il consacre (avec son épouse Catherine Val) pendant plus d’une décennie des pages entières de La Tribune de Lausanne à des artistes comme Yves Klein ou Jean Tinguely. Mais la génération des plus de 50 ans se souvient surtout de sa voix sur les ondes à France-Culture : animateur incomparable doué d’une écoute artistique et humaine, curieux de tout en création, il a captivé pendant vingt-cinq ans le public avec les confidences de ses amis artistes. À 80 ans, il se sépare de sa bibliothèque de documentation, soit un inventaire de plusieurs milliers d’ouvrages et des archives personnalisées et classées méthodiquement. « On n’avait pas beaucoup de repères pour estimer ce vaste ensemble composé de catalogues d’exposition, de monographies d’artistes du XXe siècle ainsi que d’un ephemera sur les artistes et mouvements artistiques depuis 1945 comprenant divers documents iconographiques, cartons d’expositions et articles de presse conservés dans des boîtes archives », témoigne Marie-Laure Amrouche, consultante pour cette dispersion. La vente s’articule autour des liens que Pierre Descargues avait tissés avec les créateurs de la seconde moitié du XXe siècle bien avant qu’ils soient connus, à l’instar de Niki de Saint Phalle. La documentation (livres et boîtes archives) dûment indexée par artiste et par ordre alphabétique, et par thème pour les mouvements artistiques notamment, est proposée le premier jour de vente, le 7 octobre, à Drouot. À la lettre « P », on trouve par exemple 128 livres sur Picasso truffés de notes personnelles, d’articles et de cartons, divisés en 10 lots estimés 60 à 150 euros chacun. Les boîtes archives au contenu varié et listé sont à saisir « au bonheur des curieux », selon l’expression de Marie-Laure Amrouche, autour de 150 euros le lot de 5 à 8 boîtes.
La vente du lendemain laisse place aux centaines d’autographes dont une importante correspondance avec Bernard Buffet et 7 lettres enluminées de Tinguely et Niki de Saint Phalle, estimées 1 500 à 5 000 euros chacune. S’ensuit une quarantaine de lots de livres illustrés tous personnalisés. Pierre Alechinsky et Pol Bury comptent parmi les artistes les plus représentés dans cette catégorie comme dans celle des estampes qui réunit une soixantaine de pièces. Le Petit Atelier de mécanique, une gravure de 1914 signée Villon, est estimé 1 500 euros. Des portraits photographiques d’artistes réalisés par Pierre Descargues, retenons une photo très grand format d’Yves Klein estimée 1 000 euros. Environ 100 lots de dessins, tableaux et sculptures clôturent la vente. Ce dernier ensemble compte deux huiles sur papier marouflé sur toile d’Alechinsky, estimées 10 000 à 20 000 euros l’unité ; une gouache de Calder de 1971 dédicacée, estimée 12 000-15 000 euros ; trois sculptures d’Hajdu pour 1 500 à 4 000 euros et six sculptures contemporaines Shona du Zimbabwe en serpentine, estimées entre 700 et 10 000 euros la pièce. Cinq d’entre elles ont été montrées lors d’une exposition au Musée Rodin en 1971.

VENTE PIERRE DESCARGUES

Les 7 et 8 octobre, Drouot-Richelieu, 11 h et 14 h ; SVV Calmels-Cohen, tél. 01 47 70 38 89, consultant : M.-L. Amrouche, tél. 01 43 54 54 22, exposition : le 6 et 7 octobre 11h-18h, www.calmelscohen.com

VENTE DESCARGUES

- Experts : Emmanuel Hutin (livres et documents) et Pierre Amrouche (sculptures Shona) - Nombre de lots : 760 - Estimation totale : 200 000 à 300 000 euros

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°221 du 23 septembre 2005, avec le titre suivant : Fonds documentaire

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque