Jeudi 19 septembre 2019

Flambée médiévale pour la collection Dormeuil

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 septembre 2010 - 217 mots

PARIS - Les vingt-sept lots d’ivoires et d’émaux du Moyen Âge de la collection Dormeuil ont connu un grand succès le 19 novembre à Paris chez Sotheby’s, rapportant 9,5 millions d’euros contre une estimation haute de 3,5 millions d’euros.

Le lot le plus disputé était le diptyque de la Grande Passion, dit le « diptyque Dormeuil », réalisé à Paris vers 1360-1380. Ce chef-d’œuvre médiéval en ivoire a été acheté pour le prix record de 4 millions d’euros, au double de son estimation haute, par le marchand anglais spécialisé en art médiéval Sam Fogg, pour le compte d’un client. Une Vierge à l’Enfant de 30,5 cm du milieu du XIIIe siècle, sculptée dans une défense d’ivoire, a été adjugée 1,48 million d’euros, et la châsse de Saint Thomas Becket en émail champlevé, réalisée à Limoges à la fin du XIIe siècle, est partie à 569 850 euros, soit quatre fois leurs estimations. Les musées de France ont exercé leur droit de préemption sur deux œuvres en émaux champlevés, réalisées à Limoges au XIIIe siècle : la crosse d’Étienne Bourgeois, abbé de Saint-Vanne de Verdun, emportée pour 84 250 euros par le Musée de la ville de Verdun, et le plat de reliure représentant la Crucifixion, acquis pour 192 250 euros par le Musée des beaux-arts de Lille.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°270 du 30 novembre 2007, avec le titre suivant : Flambée médiévale pour la collection Dormeuil

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque