Lundi 17 décembre 2018

Ferrari en première ligne

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 9 juin 2000 - 67 mots

A Monaco, en prélude au Grand Prix, l’étude Poulain, Le Fur organisait le 26 mai une vente consacrée à la collection monégasque d’automobiles de Michel Roquet.

La plus haute enchère (7,2 millions francs) a été remportée par une Ferrari 250 GT Spyder California châssis court de 1963. Venaient ensuite un cabriolet Mercedes-Benz 540 K de 1938 (5,5 millions) et une Bugatti 57 Aravis de 1939 (4,5 millions).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°107 du 9 juin 2000, avec le titre suivant : Ferrari en première ligne

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque