Lundi 16 septembre 2019

Fausse Crucifixion

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 14 septembre 2010 - 94 mots

MARSEILLE - Le lot phare de la vacation du 8 mars à Marseille chez Damien Leclere, un important groupe espagnol de la Crucifixion composé de trois personnages en bois sculpté, polychromé et doré, datant du XIIIe siècle, expertisé par Laurence Fligny, a été retiré de la vente.

À l’exemple de la vente d’arts premiers du 19 février chez Tajan (lire le JdA no 276, 29 fév. 2007, p. 35), plusieurs antiquaires et experts spécialisés en haute époque sont montés au créneau, criant au faux. Ce qu’a confirmé une expertise scientifique effectuée sur la polychromie.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°279 du 11 avril 2008, avec le titre suivant : Fausse Crucifixion

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque