Vendredi 6 décembre 2019

… et Orel Art s’y installe

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 17 mars 2009 - 131 mots

La galeriste parisienne Ilona Orel a décidé d’ouvrir une antenne à Londres. Aidée par son partenaire financier la Fondation Art Sensus, dirigée par les frères Andrei et Nicolaï Tretyakov, elle prend pied à Howick Place, dans un immeuble occupé aussi par la maison de ventes Phillips.

LONDRES - « Nous avons pris cette décision voilà un an. Le temps de trouver un espace, nous nous retrouvons en pleine crise. Mais je ne veux pas reculer car je pense que les choses vont évoluer, indique Ilona Orel. Les artistes russes n’ont pas de représentation à Londres. Je veux y montrer des artistes établis –que j’ai déjà exposés plusieurs fois à Paris –, et continuer en France l’expérimentation avec de jeunes créateurs. » Coup d’envoi le 22 avril avec une exposition d’Andrei Molodkin.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°299 du 20 mars 2009, avec le titre suivant : … et Orel Art s’y installe

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque