Dimanche 16 décembre 2018

Calmels-Cohen

Estampes à La Hune

Par Armelle Malvoisin · Le Journal des Arts

Le 27 mai 2005 - 610 mots

Dispersion à Drouot de plus de 600 œuvres sur papier de la collection Gheerbrant.

 PARIS - Plus de 600 estampes d’artistes du XXe siècle réunies par le couple de marchands Jacqueline et Bernard Gheerbrant, promoteur d’un d’art accessible au plus grand nombre, seront livrées aux enchères les 31 mai et 1er juin à Drouot. Cette vente résume l’épopée de la librairie-galerie La Hune, à Saint-Germain-des-Prés, de 1944 à 1976 où les éditions d’estampes furent adjointes aux livres. Le catalogue, une quasi-anthologie de l’estampe et ses techniques au XXe siècle, est largement enrichi de textes et commentaires de Bernard Gheerbrant : « Au lendemain de la guerre de 39-40, nous étions ma femme et moi, comme la plupart des jeunes, désireux d’accrocher à nos murs autre chose que les images et les reproductions qui ne nous satisfaisaient point. Nous cherchâmes donc la solution auprès des artistes qui fréquentaient La Hune ou dont nous exposions des œuvres peintes. Nous les poussions vers l’estampe sous toutes ses formes : gravures, lithographie, sérigraphie… » L’ensemble est estimé environ 1,2 million d’euros. « On démarre avec Villon, avec qui les Gheerbrant ont chronologiquement commencé à travailler, développe l’expert Isabelle Milsztein. Puis défilent tous les grands noms du XXe siècle, de A à Z, plus exactement de Adam à Zao Wou-Ki, en passant par Alechinsky, Duchamp, Giacometti, Hartung, Miró, Picasso, Poliakoff et Soulages. Enfin, l’histoire s’achève avec Philippe Favier, le dernier artiste à avoir été édité. » Le lot phare est une eau-forte de 1934 signée Giacometti intitulée Mains tenant le vide et estimée 200 000 à 300 000 euros. Il existe seulement deux épreuves de cette gravure historique, qui a précédé la sculpture du même nom dont la naissance est décrite par André Breton dans L’Amour fou. Également sous les feux des projecteurs, une planche très rare de Jacques Villon annotée « 1ère épreuve », représentant Marcel Duchamp, datée 1904 et estimée 10 000-15 000 euros. Il existerait seulement trois autres tirages de ce portrait à la pointe sèche, dont un à la Bibliothèque nationale de France, un autre au MoMA de New York et un dernier non localisé. Quelques gravures cubistes de Villon dont Monsieur D. Lisant, 1913, et Portrait d’un acteur, 1913, estimées 12 000 et 14 000 euros, enthousiasmeront les amateurs. La vente comprend encore quelques beaux Picasso – dont La Femme à la fenêtre, aquatinte de 1952 tirée à 50 exemplaires et estimée 40 000 euros, et Figure au corsage rayé, une lithographie en couleurs de 1949 tirée à 50 exemplaires et estimée 20 000 euros –, une quinzaine d’épreuves signées Zao Wou-Ki, estimée 300 à 6 000 euros pièce, et une petite collection de compositions de Poliakoff, estimée de 1 000 à 6 000 euros l’unité.
Notons aussi, inclus dans cette vacation, plusieurs livres emblématiques, à commencer par le
mythique Jazz de Matisse, estimé 120 000 euros, et la Boîte en valise de Duchamp, estimée 25 000 euros. « Cette collection Gheerbrant a bien failli partir chez les Anglo-Saxons, qui voulaient écrémer pour garder les grosses pièces », ne cache pas l’expert, qui l’a finalement emporté pour avoir su préserver l’ensemble dans son intégralité, des lots les plus chers à des gravures à faible valeur, à l’exemple d’une eau-forte d’Hartung à 1 000 euros, de lithographies en noir de Michaux à 300 euros ou encore d’aquatintes de Jean-Michel Folon et de papyrogravures d’Anton Prinner à 150 euros. Tout ce qui a fait l’histoire de La Hune.

COLLECTION JACQUELINE ET BERNARD GHEERBRANT

Vente les 31 mai et 1er juin, 14h, Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot, 75009 Paris, SVV Calmels-Cohen, tél. 01 47 70 38 89 ; exposition les 28 et 30 mai, 11h-18h, www.calmelscohen.com

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°216 du 27 mai 2005, avec le titre suivant : Estampes à La Hune

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque