Éphémère bibliothèque

12e Foire internationale du livre ancien

Par Éric Tariant · Le Journal des Arts

Le 12 mai 2000

Bibliothèque éphémère constituée de plus de 20 000 ouvrages sélectionnés par 92 libraires français et étrangers, la Foire internationale du livre ancien donne rendez-vous, du 25 au 28 mai à la Maison de la Mutualité, aux bibliophiles amateurs, aux curieux et aux professionnels. Plus de 7 000 visiteurs sont attendus.

PARIS - “Le Minotaure aveugle traverse un port, la nuit, guidé par un enfant aux grands yeux qui voient clair et il lève désespérément l’ombre de son regard mort vers le ciel étoilé.” Cet extrait d’un poème autographe de Jacques Prévert sur Picasso, présentant quelques ratures et corrections, illustré d’eaux-fortes du peintre, sera proposé par la galerie Les Autographes (25 000 francs). Les Enluminures exposeront, de leur côté, un rare exemplaire du Roman de la Rose, un manuscrit sur parchemin en français. Ce célèbre roman, symbole de l’amour courtois, fut réalisé pour Jean Bourré (1423-1506), trésorier du roi Charles VIII (3 millions de francs). Jan Ceuleers (Anvers) s’est, lui, intéressé à un double portrait inédit de Tristan Tzara et de sa femme, Greta Knutson, sur bois original gravé par Antoine-Pierre Gallien, auteur de nombreux portraits d’écrivains et artistes comme Utrillo, Queneau et Mac Orlan (10 000 francs). Autre chef-d’œuvre de la littérature française, les Lettres de François Rabelais escrites pendant son voyage d’Italie, seconde édition parue en 1651, présentée dans une jolie reliure en plein maroquin vert d’époque (4 500 francs, librairie Bertrand) et une édition originale des Fables de La Fontaine dédiée au Dauphin, fils de Louis XIV qui n’était alors âgé que de sept ans, achevée d’imprimer le 31 mars 1668 (390 000 francs, Librairie Sourget).

Résistance intellectuelle
La librairie Henri Vignes a sélectionné une édition originale clandestine du Silence de la mer de Vercors imprimée sur vélin, “véritable bombe lancée contre la politique de collaboration qui deviendra à la Libération le texte emblématique de la résistance intellectuelle”. À noter aussi un manuscrit autographe de Julien Gracq, où l’écrivain développe, d’une écriture fine et serrée, un de ses thèmes favoris, la ville et le rêve : “Villes impossibles comme celle que bâtit l’opium aux lisses façades glaciales, aux pavés muets, aux frontons perdus dans les nuages, villes de Quincey et de Baudelaire, Brodway du rêve, aux vertigineuses tranchées de granit, villes hypnotisées de Chirico...” Ce manuscrit originellement destiné à La Main à plume est paru dans Confluences en 1943 (25 000 francs, librairie Champavert). Le salon invite aussi à une promenade dans le temps avec une Histoire de l’Entree de la Reyne Mere du Roy Tres-Chrestien dans les Provinces Unies des Pays-Bas de Jean Puget de la Serre, présentée dans une couverture de cuir rouge d’époque, gravée d’un décor allégorique. Cette première édition est illustrée de deux planches engravées représentant les portraits du prince et de la princesse d’Orange et de onze planches gravées des cérémonies organisées en l’honneur de Marie de Médicis lors de son voyage aux Pays-Bas (270-300 000 francs, Antiquariaat Forum BV).

Voyage dans l’espace, cette fois-ci, avec le Voyage pittoresque et historique, ou séjour d’un artiste français au Brésil depuis 1816 jusqu’en 1831 de Jean-Baptiste Debret. Ces trois volumes, insérés dans une reliure du début du XXe siècle, elle-même placée dans une boîte exotique, sont illustrés de 156 estampes gravées par Pradier pour la plupart (1,5 million de francs, librairie Thomas-Scheler).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°105 du 12 mai 2000, avec le titre suivant : Éphémère bibliothèque

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque