Samedi 24 février 2018

Éclectisme à New York

Le mobilier en force à la 2e foire du XXe siècle

Le Journal des Arts

Le 10 mars 2008

La deuxième foire annuelle de Brian et Anna Haughton consacrée à l’art du XXe siècle aura lieu du 23 au 29 novembre à l’Armory, New York. Cet événement attire de plus en plus de marchands, surtout étrangers, et accueillera cette année onze nouveaux participants, dont des marchands venus de Singapour, Hongkong, du Japon, d’Allemagne et de Suède.

NEW YORK (de notre correspondant) - À la foire internationale de New York, le mobilier est à l’honneur : les exposants spécialisés dans ce domaine sont Karl Kemp, un habitué du Winter Antiques Show, la galerie Calderwood de Philadelphie avec du mobilier français de la période 1920-1945, Tom Thomas de New York avec des pièces des années trente à cinquante, la galerie De Vos de Paris avec, entre autres, des meubles de Printz et Dupré-Lafon, et enfin Keshishian de Londres avec des tapis et des textiles de la même époque. John Alexander de Philadelphie, en revanche, présente des œuvres Arts and Crafts. On note une autre tendance dominante, avec une forte concentration en art asiatique – notamment de céramiques japonaises – proposées par le marchand Kagedo, de Seattle, et par Joan Mirviss de New York. Pourquoi un marchand spécialiste d’œuvres d’art contemporain asiatique participe-t-il à une foire consacrée à l’art du XXe siècle, généralement centrée sur des œuvres modernistes ? “La foire des Haughton étant très éclectique, je sais que mon stand sera remarqué”, répond Joan Mirviss. Elle va apporter “un peu de tout afin d’intéresser un large public”, des céramiques aux formes traditionnelles aux pièces d’avant-garde non-fonctionnelles signées Fukami Sueharu, dont le prix peut s’élever à 30 000 dollars (233 700 francs). La peinture se laisse distancer et souffre cette année de l’absence du marchand de Montréal Robert Landau. Ce vide est comblé par l’arrivé de deux nouveaux participants : la galerie Fabien Boulakia de Paris et Messum de Londres. C’est avec le stand de la galerie Historical Design de New York et ses œuvres dignes de musées que l’on perçoit la qualité de la foire. L’année dernière, la galerie a vendu la totalité des pièces qu’elle proposait. Ses responsables espèrent réussir le même coup de maître lors de cette édition, avec notamment un service à thé et à café en argent de Josef Hoffman, datant de 1924, estimé 175 000 dollars (1,3 million de francs).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°114 du 3 novembre 2000, avec le titre suivant : Éclectisme à New York

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque