Samedi 14 décembre 2019

Duccio, un achat record pour le Met

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 3 décembre 2004 - 200 mots

NEW YORK - Le Metropolitan Museum of Art (Met), à New York, a fait l’acquisition d’une Madone à l’Enfant signée Duccio di Buoninsegna pour plus de 45 millions de dollars (34,87 millions d’euros). Le panneau en bois datant du début du XIVe siècle est le premier tableau du maître siennois de la Renaissance à entrer dans les collections du musée new-yorkais. La transaction entre l’institution et la famille Stoclet de Bruxelles a été orchestrée par les bureaux londoniens de Christie’s. Pour des raisons de confidentialité, le montant exact du marché n’a pas été révélé. Pour cet achat, le plus onéreux de son l’histoire, le Metropolitan lui a dédié une large part de son budget d’acquisition complétée de nombreuses contributions privées. Avec l’aval de leur directeur, Keith Christiansen et Dorothy Mahon, conservateurs au département des Peintures européennes, ont immédiatement accepté la proposition de Nicholas Hall, spécialiste de peintures anciennes chez Christie’s. Ils craignaient en effet la concurrence d’autres institutions comme le Musée du Louvre ou le Getty Institute ; la fondation de Los Angeles aurait jugé l’offre trop onéreuse avant de la décliner. Selon Philippe de Montebello, directeur du Met, le tableau devrait être exposé prochainement. Seules une douzaine d’œuvres signées Duccio di Buoninsegna sont répertoriées.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°204 du 3 décembre 2004, avec le titre suivant : Duccio, un achat record pour le Met

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque