Mercredi 24 octobre 2018

Du bon SLAM

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 28 avril 2010 - 140 mots

PARIS - S’ouvrant à une manière noire de Goya ou un nu de Fernand Léger, le XIIe Salon international du livre ancien, de l’estampe et – une première – du dessin (SLAM) a accueilli 22 000 visiteurs du 16 au 18 avril au Grand Palais.

Le thème du corps mettait à l’honneur les trésors de la bibliothèque universitaire de médecine de Paris fondée au XIVe siècle. La foire a offert de grands textes reliés à partir de 150 euros mais aussi des livres d’artistes signés Anselm Kiefer (éd. Yvon Lambert, 2002) à 25 000 euros ou Louise Bourgeois (éd. Irving Zucker, 2007) à 180 000 euros.

Un amateur français a raflé à un prix resté secret une photographie inédite d’Arthur Rimbaud à l’âge adulte, prise à Aden (Abyssinie/Éthiopie) vers 1880, qu’avaient chiné les libraires parisiens Alban Caussé et Jacques Desse.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°324 du 30 avril 2010, avec le titre suivant : Du bon SLAM

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque