Vendredi 17 septembre 2021

Double record pour les bronzes de Barye à New York

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 mai 2003 - 129 mots

Le 24 avril à New York, Christie's a dispersé un important ensemble de 160 bronzes d’Antoine Louis Barye issus d'une collection particulière. 98 % des bronzes ont trouvé preneurs totalisant 2,7 millions d'euros, soit 99,72 % en valeur. Cette vente proposait notamment des modèles redécouverts provenant de la vente de l'atelier de l'artiste. Deux d'entre eux ont atteint des enchères fantastiques. Roger enlevant Angélique sur un hippogriffe, une pièce estimée 60 000 à 80 000 euros, a été emportée par une galerie britannique pour 354 700 dollars, un record mondial pour un bronze de Barye. Un collectionneur européen a acquis Thésée et le Minotaure, un modèle estimé 40 000- 60 000 euros qui s'est envolé à 276 300 dollars, soit le second meilleur prix pour un bronze de l'artiste.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°171 du 16 mai 2003, avec le titre suivant : Double record pour les bronzes de Barye à New York

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque