Vendredi 22 novembre 2019

Dommages enfumés

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 24 juin 2005 - 84 mots

LONDRES - Damien Hirst réclamerait 3 millions de livres sterling (1,5 million d’euros) de dommages et intérêts à la société de stockage et de transport d’œuvres d’art Momart. Le 24 mai 2004, un incendie avait ravagé le complexe industriel de Cromwell Estate, à Leyton, à l’est de Londres (lire le JdA n° 195, 11 juin 2004). Parmi les entrepôts partis en fumée, ceux de Momart abritaient plusieurs centaines d’œuvres d’art. Le poulain de Charles Saatchi y a perdu seize de ses tableaux et de nombreuses pièces de sa collection personnelle.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°218 du 24 juin 2005, avec le titre suivant : Dommages enfumés

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque