Vendredi 15 novembre 2019

Do you Spink french ?

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 décembre 2005 - 108 mots

LONDRES - La maison de ventes britannique Spink, spécialisée en numismatique et philatélie, est désormais la propriété du banquier français Olivier Stocker.

En 2002, Christie’s avait vendu 82 % de ses parts dans Spink à John Koh pour 5 millions de dollars. Cet avocat basé à Singapour avait par la suite cédé la moitié de ses parts à Olivier Stocker. Mais les relations entre les deux partenaires d’affaires se sont détériorées. Face à une impasse juridique, un juge de Singapour a ordonné à chacun des deux hommes de faire une offre pour racheter la société. Olivier Stocker a remporté la mise, devenant actionnaire majoritaire de cette maison fondée en 1666.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°227 du 16 décembre 2005, avec le titre suivant : Do you Spink french ?

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque