Lundi 17 décembre 2018

Dix bronzes chinois pour quarante ans de métier

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 17 mars 2000 - 106 mots

Giuseppe Eskenazi, pilier du marché de l’art oriental, fête le quarantième anniversaire de l’ouverture de la galerie londonienne de son père avec une exposition de dix bronzes chinois exceptionnels.

Du 20 mars au 1er avril à New York, puis du 5 juin au 8 juillet à Londres, le marchand offrira un panorama de la production de bronzes en Chine, du XIIIe siècle av. J.-C. au début de l’ère chrétienne. Le parcours s’ouvre sur un récipient rituel en forme de hibou de la fin de l’époque Shang, et s’achève avec une tête de dragon en bronze doré de l’époque des Han occidentaux (206 av. J.-C.-9 ap. J.-C.).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°101 du 17 mars 2000, avec le titre suivant : Dix bronzes chinois pour quarante ans de métier

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque