Vendredi 17 septembre 2021

Disparition de Maine Durieu

Par Marie Potard · Le Journal des Arts

Le 21 avril 2015 - 110 mots

PARIS - La galeriste Maine Durieu, spécialisée dans les arts d’Afrique, est décédée des suites d’un cancer fulgurant le 29 mars.

Le 10 avril, lors de la deuxième  édition de Paris Tribal, marchands et collectionneurs ont été nombreux à se réunir dans sa galerie rue Visconti pour lui rendre un dernier hommage. L’une des rares femmes à exercer dans ce milieu, elle avait à cœur de promouvoir les arts premiers et s’est attachée à explorer les multiples expressions de l’art de l’Afrique de l’Ouest, en particulier de Côte d’Ivoire et du Burkina Faso, organisant l’une des premières expositions consacrée aux arts du peuple Lobi il y a une vingtaine d’années.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°434 du 24 avril 2015, avec le titre suivant : Disparition de Maine Durieu

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque