Jeudi 19 septembre 2019

Pays-Bas

Deux dessins de la collection Koenigs ont failli réapparaître

Ils avaient disparu depuis la seconde guerre mondiale

Le Journal des Arts

Le 1 avril 1994 - 489 mots

Des contacts ont été pris pour que deux dessins, autrefois dans la collection Koenigs, soient inclus dans une vente aux enchères de Sotheby’s. Mais le vendeur a rapidement rompu les pourparlers…

LA HAYE - Le Jugement de Pâris, attribué à Albrecht Altdorfer, et le Portrait d’un jeune homme par Hans Brosamer ont failli réapparaître sur le marché. Ces deux dessins du XVIe siècle, disparus après avoir été emportés par des soldats soviétiques durant la seconde guerre mondiale, ont fait dernièrement l’objet d’une demande de mise en vente auprès de Sotheby’s. Cette requête, exprimée par lettre, était accompagnée de photographies de ces dessins. Quand l’expert de la firme a réclamé des détails sur leur provenance, tout contact à été rompu. Robert de Haas, qui dirige le Service des beaux-arts aux Pays-Bas, a ouvert une enquête pour retrouver l’auteur de la lettre.

Une collection d’une richesse exceptionnelle
Les œuvres faisaient partie de la collection constituée par le banquier Franz Koenigs, qui avait rassemblé quelque 2 700 dessins au cours des deux premières décennies de ce siècle. Lors de la crise de 1929, la collection lui servit de garantie pour obtenir un prêt. Les dessins furent ensuite acquis par l’armateur-collectionneur Van Beuningen. Ce dernier fit don de la plus grande partie de la collection au Musée Van Beuningen et vendit près de 500 dessins au conservateur-en-chef du Musée de Dresde, Hans Posse. Ces dessins furent conservés dans un château des environs de Dresde, d’où ils disparurent à la fin de la guerre. Récemment, 306 d’entre eux ont reparu au Musée Pouchkine, à Moscou. Des négociations concernant leur retour au Pays-Bas sont en cours.

Un ensemble de 190 dessins d’artistes allemands manque encore. Cette partie de la collection comprend 5 dessins de Hans Holbein l’Ancien, 7 de Hans Holbein le Jeune, un de Mathias Grünewald, 4 sur 5 des dessins de Lucas Cranach que contenait la collection, 3 sur 8 de ceux de Martin Schongauer, 11 sur 12 de Adam Elsheimer, 9 sur 10 de Hans Baldung Grien, et 14 sur 15 de Hans Sebald Beham. il y avait en outre, 10 dessins de Christoffel Christian Boxdorfer de Constance, et 4 de – ou attribués à – Altdorfer, dont le Jugement de Pâris proposé à Sotheby’s.
 
En 1987, 33 dessins de la collection Koenigs avaient été retrouvés au Cabinet des estampes de Dresde et à Leipzig, puis rendus aux Pays-Bas par la R D.A. En 1983, un avocat berlinois avait proposé au musée Van Beuningen un dessin de Hans Baldung Grien, en laissant entendre qu’il pourrait éventuellement en obtenir d’autres de la même source, située en Union soviétique. Le musée avertit l’avocat de l’existence d’une plainte déposée à propos de la collection. Un peu plus tard, le dessin figurait dans la collection Ian Woodner et fut rendu aux Pays-Bas. En 1988, un Portrait de jeune homme, dû à Holbein, a été également rapatrié, après qu’il ait été confié pour expertise au British Museum.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°2 du 1 avril 1994, avec le titre suivant : Deux dessins de la collection Koenigs ont failli réapparaître

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque