D’Eugène Atget à Keith Haring

Le Journal des Arts

Le 28 avril 2000

Un tirage unique de Keith Haring, des images de Brassaï, Man Ray et Lartigue, figurent parmi les pièces phares de la vente organisée par l’étude Millon & Robert avec le concours de Viviane Esders qui se tiendra le 2 mai à Drouot Montaigne. Le produit total est estimé à 1,7 million de francs, le double de celui habituellement réalisé par l’étude.

PARIS - À l’écart des fortes enchères qui ont déferlé sur les marchés américain et anglais, Paris offre en salle des ventes des œuvres peu onéreuses, comme celles qui seront proposées le 2 mai, estimées pour la plupart moins de 20 000 francs. Les prix commencent très bas, 500-600 francs pour Match entre Georges Carpentier et Balting Siki, 22 septembre 1922, États-Unis Buffalo-Boxe, pour s’envoler avec la pièce unique de Keith Haring, Bill T. Jones, 1983, un tirage argentique contrecollé d’origine sur Plexiglas estimé 150 000 à 180 000 francs.

Cette pièce mise à part, les plus fortes enchères devraient aller à des œuvres de Brassaï, dont un Graffiti de la série IX Images primitives, 1935-1950 (40 000-50 000 francs), de Man Ray, de Jacques-Henri Lartigue, et à deux tirages d’époque de Margaret Bourke-White datant du début des années trente (28 000-30 000 francs).

L’expert nous invite à un voyage à travers un siècle d’histoire de la photographie. Son itinéraire part d’un tirage de 1905 d’Eugène Atget, Ancien Couvent de l’Abbaye-aux-Bois (9 000-10 000 francs), passe par une pièce de 1936 de Berenice Abbott, Park Avenue et 39e rue, Manhattan (20 000-25 000 francs), et s’achève avec une image d’Alexandre Yterce, Hantée n° 1, 1998 (2 000-2 500 francs). On remarquera aussi des photographies humanistes de Willy Ronis, Pont Alexandre-III à Paris, 1957 (6 000-8 000 francs) réalisé pour l’exposition itinérante “Mon Paris”, d’Édouard Boubat, l’Île Saint-Louis, 1952 (6 000-7 000 francs), et de Robert Doisneau, Giacometti dans son atelier, 1951 (4 000-5 000 francs).

La sélection reprend quelques autres grands noms appréciés des collectionneurs, comme Frantisek Drtikol, Autoportrait au clin d’œil, (16 000-18 000 francs), ou Laure Albin-Guillot, et ménage une place importante à des Allemands comme August Sander, Secrétaire d’une station de radio, Cologne, 1930 (15 000-16 000 francs), Herbert Bayer ou Albert Renger-Patzsch, Usine, vers 1930 (10 000-12 000 francs), mais aussi aux photographes américains.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°104 du 28 avril 2000, avec le titre suivant : D’Eugène Atget à Keith Haring

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque