Vendredi 14 décembre 2018

Des tableaux anciens très prisés

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 14 avril 2000 - 213 mots

La hausse se poursuit pour les tableaux anciens, comme en témoignent de récents résultats français. Une nature morte au bouquet de Jan Frans van Dael, adjugée 4,1 millions de francs par Me Tajan le 23 mars, a multiplié par quatre son estimation, peu avant une scène de Navires hollandais et barques de pêcheurs près d’un port d’Abraham Storck, estimée 250 000 francs et partie à 1,5 million.

Le 27 mars, dans une vente organisée par l’étude Piasa, Vierge à l’Enfant couronnée par deux anges, un panneau de Fernando Gallego, a triplé son estimation avant d’être préempté pour le Louvre à plus de 1,6 million. Lors de cette même vacation, une paire de panneaux de Louis de Caullery s’est envolée à 1,7 million de francs et une toile de Michel Dorigny à 1,8 million, près de six fois son estimation. Le 31 mars, l’étude Laurin, Guilloux, Buffetaud a vendu une nature morte de Pierre Dupuis 2,4 millions de francs et adjugé 1,5 million le Triomphe de Neptune et d’Aphrodite par Frans Francken le Jeune. Le même jour, sous la direction de Me Ferri, un Corot, Rome, le parc de la villa Borghèse, était acquis pour 4,4 millions, tandis qu’une huile sur toile d’Hubert Robert, la Fontaine à la vestale, trouvait preneur à 2,9 millions.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°103 du 14 avril 2000, avec le titre suivant : Des tableaux anciens très prisés

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque