Dimanche 22 septembre 2019

Des Rateau à la pelle

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 15 septembre 2010 - 146 mots

PARIS - Armand Albert Rateau, le créateur Art déco le plus cher en ventes publiques, est à l’honneur dans deux ventes parisiennes.

D’abord le 9 juin à Drouot où la SVV Baron Ribeyre & associés cédera un ensemble unique de mobilier en chêne estampillé Rateau offert par le créateur à l’actuel propriétaire, et comprenant une paire de fauteuils (est. 250 000 euros), une table de bureau (est. 300 000 euros) et un guéridon (100 000 euros).À l’Espace Tajan, à Paris, le 12 juin, seront offertes une paire de lampadaires Palmes en bronze à patine vert antique, modèle dessiné en 1931 et réalisé vers 1935 par Rateau (est. 180 000 euros), ainsi qu’une grande table de salon en bronze à patine verte (est. 120 000 euros).

SVV Baron Ribeyre & associés, tél. 01 42 46 00 77 ; SVV Tajan, tél. 01 53 30 30 68, www.tajan.com

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°283 du 6 juin 2008, avec le titre suivant : Des Rateau à la pelle

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque