Des œuvres de la collection Bourdon repassent en vente

Le Journal des Arts

Le 30 juin 2010

Cinq tableaux de la collection de Madame Bourdon, vendus au même acheteur par Me Guy Loudmer le 25 mars 1990 mais restés impayés, seront remis en vente le 29 avril à Drouot-Montaigne par Me Jean-Claude Binoche.

Récession oblige, les œuvres seront présentées avec des estimations bien inférieures à celles d’il y a quatre ans. La "vente Bourdon" totalisa 586 160 000 francs, un record historique, avec seulement huit rachats pour 48 350 000 francs. Le Garçon d’étage (vers 1928) de Soutine, estimé entre 5 et 6 millions de francs et adjugé pour 4,3 millions de francs en 1990, sera présenté le mois prochain avec une estimation de 3 à 4 millions : il s’agit, selon Me Binoche, du tableau qui aura le mieux résisté à la crise. Le Vélo sur fond bleu (1929) de Fernand Léger, en revanche, estimé entre 6 et 8 millions de francs et adjugé 5,2 millions en 1990, retourne aux enchères avec une estimation de seulement 2 millions de francs, tout comme Prime abord (1964) de Jean Dubuffet, estimé 5 à 8 millions, et vendu pour 7,4 millions en 1990. L’Étude Binoche-Godeau n’espère guère mieux pour Visage de l’air (1960) de Victor Brauner ou Tour Eiffel (1929) de Robert Delaunay, adjugés 2 350 000 francs et 6 millions de francs.

"Ce sont de bons tableaux et ils se vendront, je crois, bien," explique Me Binoche avant d’ajouter, diplomate : "Madame Bourdon est une dame extrêmement gentille. Elle n’a donc pas insisté pour que Me Loudmer lui paie le produit de la vente des cinq toiles, comme la loi pourtant  l’y oblige."

Consulté à ce sujet, Me Loudmer s’est refusé à tout commentaire.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°1 du 1 mars 1994, avec le titre suivant : Des œuvres de la collection Bourdon repassent en vente

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque