Mercredi 21 février 2018

Des marcheurs bien encadrés

Antoine Béchet présente les dernières œuvres d’Emmanuel Billon

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 11 septembre 2009

Installé à deux pas de la Bibliothèque nationale Richelieu, Antoine Béchet encadre les dessins et tableaux anciens de ses prestigieux voisins : Antoine Laurentin, Bruno de Bayser, Jean-François Baroni ou la galerie Talabardon. Amateur et passionné, il met aussi son espace à la disposition de jeunes artistes comme Emmanuel Billon. Les derniers dessins et huiles sur papier de ce peintre varois y sont proposés de 3 500 à 25 000 francs, et ses gravures à partir de 1 500 francs.

PARIS - "Je ne suis pas galeriste", prévient immédiatement Antoine Béchet. Étroitement lié au monde de l’art, cet encadreur parisien ne souhaite cependant pas limiter sa contribution à quelques baguettes. “Vivant toute l’année avec des dessins anciens, j’expose régulièrement des artistes contemporains pour varier mon activité”, explique-t-il. Après les photographies de Carlos Freire en 1994, les polaroïds de Carls Henricks Svenstedt en 1995, et les dessins d’Alexis Minakof en 1996, les murs de son atelier accueillent les œuvres sur papier d’Emmanuel Billon.

À 32 ans, ce jeune artiste varois n’est pas un inconnu. Il a déjà une quinzaine d’expositions à son actif, dont deux dans l’ancien atelier d’Antoine Béchet, sans oublier un décor de douze mètres de haut réalisé pour la Féria de Nîmes. Après avoir abordé des thèmes aussi différents que l’opéra, les dieux et déesses de l’Olympe ou les porteurs, il met cette fois en scène les personnages d’un univers abstrait, symbole d’une humanité en mouvement. Des petits formats (18 x 24) aux grandes huiles sur papier (100 x 240 et 150 x 200) en passant par une dizaine de gravures, tous sont bordés d’un cadre qui fait partie intégrante de l’œuvre. Un itinéraire à parcourir avec attention.

LES MARCHEURS, exposition-vente jusqu’au 31 décembre, atelier Antoine Béchet, 12 rue de Louvois, 75002 Paris, tél. 01 42 96 81 49, du lundi au vendredi 9h-19h, le samedi 10h-14h.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°50 du 19 décembre 1997, avec le titre suivant : Des marcheurs bien encadrés

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque