Des Français à New York

Quatorze Parisiens exposeront à l’IFAF en mai

Par Éric Tariant · Le Journal des Arts

Le 12 mai 2000

Soixante-cinq marchands internationaux, dont quatorze français, seront au rendez-vous, Park Avenue à New York, pour cette septième édition de l’International Fine Art Fair qui ouvrira ses portes du 12 au 17 mai. Au programme, des tableaux et sculptures impressionnistes et modernes, encore plus nombreux cette année, et une belle sélection de tableaux et dessins anciens.

NEW YORK - “C’est l’endroit où il faut être, remarque Éric Coatalem. Le Londonien Richard Green ne réserverait pas chaque année comme il le fait un très grand stand si la manifestation était secondaire.” Les tableaux modernes et les tableaux XIXe se tailleront, cette année encore, la part du lion. Trois nouveaux exposants viendront étoffer cette section : le Parisien Pierre Levy y présentera un Pissarro peint à Éragny-sur-Epte, la Cour de la mère Lucien ; le Londonien Peter Nahum, un Monet de 1899-1901, Charing Cross Bridge ; et l’amstellodamois Frans Jacobs, des huiles de Picasso, Dufy, Matisse, Van Dongen et Klimt. Richard Green a sélectionné une huile de Jean Baptiste Camille Corot, la Solitude, souvenir de Vigen, exécutée en 1867-1868, une Rivière en hiver de Gustave Loiseau et une Table dans un intérieur d’Henri Le Sidaner. Cette année encore, les marchands parisiens spécialisés en tableaux modernes et impressionnistes viendront en force.

Jan Van Goyen et Salomon Van Ruisdael
Sylvie Brame et François Lorenceau exposeront une Nature morte à l’orange d’Émile Bernard de 1887 présentant un côté nabi avec ses grands aplats de couleurs et un dessin au fusain à la craie blanche de 1850-1865, Paysanne sur le seuil de sa maison. Philippe Cazeau et Jacques de la Béraudière emporteront un fusain sur papier d’Henri Matisse (mai 1945) représentant un Visage de femme, la galerie Hopkins-Thomas-Custot, un bronze d’Auguste Rodin de 1908, la Cathédrale. Daniel Malingue, Manuel Schmit et Anisabelle Berès, qui exposera une dizaine de peintures et pastels de Vuillard, un Bonnard, et des huiles de Masson, Picasso et Pissarro, feront aussi partie du voyage.

Le boom que connaît le marché des tableaux anciens depuis deux ans, dont témoignent les très fortes enchères prononcées à New York en janvier, devrait profiter aux exposants défendant cette spécialité comme Rafael Valls. Ce dernier présentera des œuvres flamandes et hollandaises des XVIe et XVIIe siècles de Jan Van Goyen, Salomon Van Ruisdael, Jan et Pieter Bruegel ; Jean-Luc Baroni (Colnaghi), une peinture mythologique du XVIIe siècle de Francesco Albani. Les dessins anciens figureront aussi en bonne place chez Mia Weiner notamment, qui montrera une étude de Giacomo Guardi. Marie-Christine Carlioz (galerie de la Scala), qui présentera des dessins de Tiepolo et de Boucher, met le doigt sur un point faible du salon : sa faible fréquentation imputable, selon elle, à une publicité insuffisante.

- INTERNATIONAL FINE ART FAIR, 12-17 mai, Seventh Regiment Armory, Park Avenue at 67th Street, 11h-20h sauf dimanche 14 et mercredi 17, 11h-19h.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°105 du 12 mai 2000, avec le titre suivant : Des Français à New York

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque