Mardi 10 décembre 2019

Dernières volontés

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 19 novembre 2004 - 109 mots

MUNICH - La maison de ventes Ketterer Kunst dispersera la collection Starck le 7 décembre à Munich. Estimés à 360 000 euros, les 47 lots incluent des œuvres de Lovis Corinth, Ernst Barlach et Heinrich Zille. Immortalisant l’instant où Pâris succombe à la déesse Aphrodite, Urteil des Pâris (1920) de Lovis Corinth, estimé entre 80 000 et 100 000 euros, sera le lot phare de la vacation. Mère et fils de Georg Schrimpf, estimé entre 40 000 et 60 000 euros, promet aussi de belles enchères. Selon les dernières volontés de Renate Starck-Oberkoxholt, les bénéfices iront à la Fondation Gerhard C. Starck, qui se consacre à la formation professionnelle de jeunes gens de religion juive et de culture allemande.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°203 du 19 novembre 2004, avec le titre suivant : Dernières volontés

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque