Mercredi 20 janvier 2021

Dégringolade des enchères d’art contemporain

Par Nathalie Eggs · Le Journal des Arts

Le 18 février 2016 - 79 mots

LONDRES - 89,8 millions d’euros pour Sotheby’s le 10 février au soir et 74,6 millions d’euros chez Christie’s le lendemain : les ventes du soir d’art contemporain à Londres ont chuté de 47 % par rapport à l’an dernier.

Chez Sotheby’s, l’œuvre la plus disputée était une toile de Lucian Freud, Pregnant Girl (1960-1) (20,80 M€). Chez Christie’s, c’est une œuvre de Peter Doig, The Architect’s Home in the Ravine (1991) qui arrive en tête des ventes (14,50 M€).

Tous les prix mentionnés sont indiqués frais compris.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°451 du 19 février 2016, avec le titre suivant : Dégringolade des enchères d’art contemporain

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque