Samedi 5 décembre 2020

De Maigret et Digard bien armés

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 31 mars 2006 - 152 mots

PARIS - Dans le sillage de la première vente d’armes et souvenirs historiques organisée chez Artcurial le 16 mars, Digard propose le 7 avril, à Paris, la collection de Monsieur F., constituée de 200 paires de pistolets. Le choix est large, avec notamment des pistolets militaires à rouet du XVIe siècle et des revolvers américains (Smith & Wesson, Remington…), pour une estimation moyenne de 2 000 euros – la pièce maîtresse de l’ensemble est une paire de pistolets à silex d’officier de Boutet, à Versailles (10 000-15 000 euros). Le 31 mars, Thierry de Maigret complétera sa vente d’armes anciennes par quelques tableaux et sculptures sur le thème de l’armée et de la guerre. Parmi les pièces notables, une armure italienne du XVIe siècle (20 000-30 000 euros), une rare arquebuse à rouet allemande de la fin du XVIe siècle de la région de Thuringe (30 000-35 000 euros) et un très beau pistolet à rouet de Nuremberg, également de la fin du XVIe siècle (18 000-22 000 euros).

Thierry de Maigret : rens. 01 44 83 95 20

Digard : rens. 01 48 24 43 43

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°234 du 31 mars 2006, avec le titre suivant : De Maigret et Digard bien armés

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque