Lundi 10 décembre 2018

Dada ou l’esprit libertaire au xxe siècle

Par Armelle Malvoisin · L'ŒIL

Le 1 novembre 2005 - 286 mots

Simultanément à la rétrospective qui se tient à Paris au Centre Georges Pompidou (cf. p. 40-49), le galeriste Hervé Bize présente une exposition Dada sortie de son cadre historique, regroupant une vingtaine d’artistes dadaïstes et contemporains incarnant l’esprit dada (vient également de paraître Dada, pour l’anéantissement de l’ancienne beauté & Co, Hervé Bize, éd. Cercle d’Art, 16 euros). « L’exposition n’ambitionne aucun caractère rétrospectif et est résolument protéiforme, sans hiérarchie ni chronologie. Les œuvres réunies (peintures, dessins, photographies, vidéos, installations et livres) tendent à la mouvance, aux hasards de l’invention et de l’humour. Dada a en effet ouvert les portes d’un imaginaire hybride et poétique, foisonnant d’inventions plastiques et rejetant un art estampillé “Art”. Cet esprit libertaire, contestataire et engagé, festif et décapant, n’a pas disparu du champ de l’art. Il s’est renouvelé, prolongé au gré de nouveaux groupes et de personnalités appartenant à différentes générations, de Raymond Hains à Olivier Blanckart, Franck Scurti et Taroop & Glabel », explique-t-il. Ainsi à côté du « Cogito ergo sum dada », message peint sur carton noir de 1964 signé Raoul Hausmann (cofondateur du clud Dada à Berlin en 1918), sont exposés un décollage de 1961 de Mimmo Rotella ; une œuvre sur papier de Fabrice Hyber figurant un personnage tirant une langue démesurément longue ou encore, en référence aux œuvres mécaniques de Picabia des années 1915-1917, une boîte de Campbell’s soup de 1966 par Andy Warhol. Une installation de 1964 de la période du Grav (Groupe de recherche d’art visuel) de François Morellet, qui ne cache pas sa filiation au mouvement dada, projette sur une toile flottante l’image déformée de la Joconde.

« Spirit of Dada », NANCY (54), galerie Art Attitude, 17-19 rue Gambetta, tél. 03 83 30 17 31, jusqu’au 14 janvier 2006.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°574 du 1 novembre 2005, avec le titre suivant : Dada ou l’esprit libertaire au xxe siècle

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque