Dimanche 22 septembre 2019

Crise syndicale au CNMA

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 23 juin 2006 - 136 mots

PARIS - Le conseil de direction du Comité professionnel des galeries d’art (CPGA) a décidé le 23 mai de démissionner du Conseil national du marché de l’art (CNMA).

« Le départ du Syndicat national des antiquaires en mars dernier de cette association a entamé une part de légitimité dans sa représentativité du marché de l’art », nous a déclaré Patrick Bongers, président du CPGA et également l’un des vice-présidents du CNMA. Un peu étonné, le président du CNMA, Hervé Poulain, a évoqué une « immaturité syndicale » à l’annonce de ce retrait.

Il a par ailleurs révélé l’arrivée prochaine au sein du CNMA du Syndicat de la librairie ancienne et moderne (SLAM), du Syndicat national du commerce de l’antiquité et de l’occasion (SNCAO) et de la Chambre syndicale de l’estampe, du dessin et du tableau (CSEDT).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°240 du 23 juin 2006, avec le titre suivant : Crise syndicale au CNMA

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque