Vendredi 19 octobre 2018

Coups de cœur aux Temps forts

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 28 octobre 2009 - 169 mots

PARIS - Pour animer leurs « Temps forts » prévus du 3 au 8 novembre à Drouot-Montaigne, à Paris, les commissaires-priseurs ont demandé à une dizaine de personnalités de mettre en avant un coup de cœur parmi les œuvres vedettes exposées qui seront livrées aux enchères à l’hôtel Drouot en novembre et décembre.

Le fondateur de la Maison rouge Antoine de Galbert a ainsi marqué sa préférence pour l’huile sur toile T53 (1961) par Kazuo Shiraga (est. 180 000 euros, le 20 novembre, SVV Lombrail-Teucquam) ; Catherine Deneuve a craqué pour un tableau-piège de Daniel Spoerri intitulé Restaurant de la City galerie, Zurich, 1965 (est. 25 000 euros, le 23 novembre, Auction Art). Tandis que l’historien de l’art Pierre Rosenberg a fondu devant deux banquettes du métro parisien de la fin du XIXe-début du XXe (est. 500 euros, le 14 décembre, SVV Lucien).

Les Temps forts de Drouot-Montaigne, du 3 au 8 novembre 11h-18 h (entrée libre), 15, av. Montaigne, 75008 Paris, tél. 01 48 00 20 80, www.drouot.com

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°312 du 30 octobre 2009, avec le titre suivant : Coups de cœur aux Temps forts

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque