Lundi 16 septembre 2019

Comptes royaux préemptés

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 14 septembre 2010 - 96 mots

PARIS - Le 20 mars à Drouot, la SVV Piasa, assistée de l’expert Thierry Bodin, a offert aux enchères un précieux document historique : le volume des comptes de l’argenterie royale pour l’année 1610.

Estimé 50 000 euros, ce précieux manuscrit de 492 feuilles de parchemin, dans sa reliure d’époque en parchemin, est monté jusqu’à 185 000 euros avant sa préemption par les Archives de France. Il contenait notamment le détail des dépenses des obsèques d’Henri IV et des sacres de Marie de Médicis et de Louis XIII, ainsi que les dépenses personnelles des deux rois.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°279 du 11 avril 2008, avec le titre suivant : Comptes royaux préemptés

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque