Vendredi 23 février 2018

Collectionner autrement

Location et location-vente d’œuvres d’art

Par Éric Tariant · Le Journal des Arts

Le 9 juillet 2008

Vous souhaiteriez, malgré un budget réduit, acquérir une œuvre d’art contemporain ? Vous aimeriez faire vivre les murs et les locaux de votre entreprise, et dynamiser son image sans trop alourdir vos frais ? C’est possible grâce à la location de tableaux, d’estampes et de sculptures, ou la location avec option d’achat. Plusieurs sociétés proposent de telle formules pour quelques centaines ou quelques milliers de francs mensuels.

PARIS - Les murs de son appartement du XVe arrondissement de Paris sont tous habillés de toiles, d’estampes et de gravures d’artistes contemporains, de Bertrand Moulin à Natalia Velit, en passant par Jean-Pierre Pincemin ou Michel Haas. Quelques sculptures trônent dans le salon, dont une pièce de Wu, une autre de René Julien. Jean-Pierre Mathieu a abandonné ses anciennes fonctions de conseiller en management pour créer Art Accès, au début de 1998. Sa jeune société propose un large choix d’œuvres d’artistes contemporains, âgés de 35 à 65 ans, qu’elle loue (location simple ou avec option d’achat) ou vend. Ses meilleurs clients sont des sociétés – Glaxo-Wellcome, Cofinoga... –, mais aussi des avocats, des médecins et quelques particuliers. Ces œuvres coûtent de quelques milliers à plusieurs centaines de milliers de francs. La durée de location varie de douze à quarante-huit mois, les mensualités s’échelonnant de quelques dizaines de francs à 2 500 francs. Chaque semaine, Jean-Pierre Mathieu charge dans sa camionnette plusieurs dizaines d’œuvres et part démarcher ses clients installés à Paris, Bordeaux et Lyon principalement.

Olivier Debré et Richard Texier
Il commence par leur présenter sur son écran d’ordinateur quelque 250 œuvres, avant de leur montrer celles qu’ils ont sélectionnées. Art Accès se charge de l’accrochage des œuvres et de leur renouvellement à la demande des clients. “Nous accompagnons au début les entreprises pour les aiguiller vers des œuvres moins classiques. Elles cherchent le plus souvent à valoriser leur image à travers des œuvres, mais aussi à agrémenter et égayer l’environnement de travail de leurs salariés. Ces locations nous permettent, en outre, de toucher un public de particuliers qui ne fréquentent pas d’ordinaire les galeries d’art. Nous contribuons modestement à élargir le marché de l’art contemporain”, indique Jean-Pierre Mathieu.

Créé en 1968 et installé à Boulogne-Billancourt, Arts Affaires propose, parallèlement à d’autres activités comme l’édition d’art et l’organisation d’événements culturels, de louer des œuvres d’artistes contemporains, tels Olivier Debré ou Richard Texier, à des sociétés et à des membres de professions libérales. Il s’agit principalement d’estampes, mais aussi de tableaux et de sculptures. “La plupart de ces œuvres sont louées par des sociétés pour une ou plusieurs années – 600 francs par an pour une estampe ; des forfaits de 15 à 20 000 francs permettent de disposer d’une décoration complète incluant une quinzaine d’œuvres – et renouvelées périodiquement. Les sociétés n’achètent que très rarement, parfois pour remercier un collaborateur partant en retraite ou affecté par une restructuration”, explique Matthieu Jacquillat, responsable d’Arts Affaires.

L’Art en Mouvement, créé il y a vingt ans, est propriétaire de plus de 1 800 œuvres – tableaux, lithographies, gravures, sculptures, dessins et tapisseries – qu’il vend ou loue à des entreprises comme Alcatel, Elf, France Télécom ou la BNP, moyennant un forfait de 6 000 à 10 000 francs pour plusieurs œuvres, qui comprend l’encadrement, l’accrochage et l’assurance.

Le procédé imaginé par la galerie Pascal Vanhoecke (Centre international d’art et de création contemporaine) diffère quelque peu des précédents. L’amateur d’art qui se présente à la galerie peut choisir parmi une sélection de 1 500 œuvres – peintures et sculptures – d’une valeur marchande oscillant entre 2 000 et 50 000 francs. S’il n’arrive pas à se déterminer tout de suite, il a la possibilité d’en emprunter plusieurs, jusqu’à trois en l’espace d’un an, en payant à chaque fois 3,5 % de leur valeur. Les versements mensuels, capitalisés, sont déduits du prix. Au terme des vingt-huit mois de location-vente, le client est propriétaire de l’œuvre.

- Art Accès, 12 rue Georges-Blandon, 78430 Louveciennes, tél. 01 30 08 14 50 - Art Affaires, 3 rue des Longs-Prés, 92100 Boulogne-Billancourt, tél. 01 47 61 91 61 - Galerie Pascal Vanhoecke (Ciacc), 11 rue du Perche, 75003 Paris, tél. 01 48 04 83 66 - L’Art en Mouvement, 17 rue Duvivier, 75007 Paris, tél. 01 45 55 03 16

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°86 du 2 juillet 1999, avec le titre suivant : Collectionner autrement

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque