Samedi 22 février 2020

Coco Fronsac - en galerie

Galerie Vallois (Parcours des mondes) – Paris-6e Du 8 au 13 septembre 2015

Par Vincent Delaury · L'ŒIL

Le 26 août 2015 - 96 mots

Il y a quelque chose de chamanique et de surréaliste dans le travail métissé de Coco Fronsac, née en 1962 à Paris. Ses productions érotiques hybrides, qui mixent photographies et peintures, semblent tout droit sorties d’un cabinet de curiosités à la Breton. Sa dernière série inédite La Belle et les Bêtes, qui jouxte des céramiques du jeune artiste franco-béninois King partageant une même fascination pour l’ailleurs, dévoile des femmes nues arborant des masques ancestraux renvoyant à des représentations animales. Les premiers prix, pour ces troublantes gouaches sur photographie ancienne, débutent aux alentours de 1 000 euros.

Galerie Vallois, 41, rue de Seine, Paris-6e , www.vallois.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°682 du 1 septembre 2015, avec le titre suivant : Coco Fronsac - en galerie

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque