Samedi 17 février 2018

Cinq maisons pour une vente

Par Éric Tariant · Le Journal des Arts

Le 29 juillet 2008

Fondée en 1993, l’International Auctioneers, association de grandes maisons de vente installées en Europe, aux États-Unis et en Océanie, organise pour la première fois, le 29 avril, une vente se déroulant sur deux continents. Elle associera cinq maisons reliées entre elles par un système “audio-live�? permettant aux enchérisseurs du monde entier de participer. Art on Paper – dessins, aquarelles, estampes anciennes et modernes – se tiendra simultanément à Vienne, Zurich, Paris, New York et San Francisco.

PARIS - La vente commencera à Vienne à 18 heures, chez Dorotheum qui présentera une sanguine du Guerchin, Marie tenant dans ses bras l’Enfant Jésus, signée au dos (140-160 000 schillings, 66-78 000 francs) datant des années 1630 ; un dessin à la plume brune et à l’encre de Chine de Tiepolo, François d’Assise dans les nuages entouré d’angelots (80-120 000 schillings) ; et une Étude de  la tête d’une fillette par Carlo Bononi (90-120 schillings). L’auctioneer autrichien a également sélectionné des feuilles de François Boucher, Jacques-Louis David, et des œuvres modernes d’Egon Schiele, George Grosz, Gustav Klimt, tel ce crayon sur papier, Nu debout, le visage masqué par les cheveux (350-450 000 schillings), probablement une étude préparatoire pour Wasserschlangen (Les serpents d’eau).

La galerie Koller, à Zurich, prendra le relais en dispersant un ensemble d’ouvrages d’architecture, des atlas et livres d’histoire. Elle présentera aussi des dessins de Lucas Cranach l’Ancien (Le troisième tournoi, 4 500-5 000 francs suisses, 16-20 000 francs) et d’Albrecht Dürer (l’Érasme d’Amsterdam, 18-24 000 francs suisses), ainsi que des œuvres modernes de Joan Miró, Georges Braque, Marc Chagall, Marino Marini et Pablo Picasso.

Un pastel de Jacques-Émile Blanche
L’étude Tajan proposera plusieurs œuvres de Géricault, dont une aquarelle et crayon noir sur papier bleu, Soldat à cheval (150-200 000 francs), des œuvres de Miró, Marquet, Braque, et un pastel de Jacques-Émile Blanche, Yvette Guilbert (400-500 000 francs). À noter encore un dessin aux crayons de couleur de Picasso, Nu debout et flûtiste (500-600 000 francs). La vente se poursuivra sur le continent américain, à New York chez Swann Galleries, puis à San Francisco chez Butterfield & Butterfield. Swann Galleries débutera la vacation avec des feuilles de Dürer (2-3 000 dollars), avant de mettre en vente des œuvres modernes et contemporaines de Beckmann, Braque, Chagall, Grosz, Feininger, Warhol et Wesselman. Butterfield & Butterfield clôturera la session avec des œuvres d’artistes latino-américains tels que Ruffino Tamayo (Mama Negra, 3-4 000 dollars), Francisco Zuniga (Dos mujeres sentadas con un niño, 2-5 000 dollars) et Raul Anguiano.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°81 du 16 avril 1999, avec le titre suivant : Cinq maisons pour une vente

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque