Dimanche 17 novembre 2019

Christie’s perd son pari australien

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 31 mars 2006 - 108 mots

MELBOURNE - Christie’s a annoncé la fin de ses ventes organisées en Australie. Contrairement à celles de Sotheby’s, les ventes d’art aborigène de la maison de François Pinault n’ont jamais obtenu les résultats escomptés. D’après les spécialistes, ces œuvres soulèvent trop de questions d’attribution. Les opérations australiennes ne représentant que 1 % des revenus mondiaux de la maison, la vente du 10 avril sera la dernière. La directrice Lisa King et l’équipe d’une vingtaine d’employés vont quitter
la société. Christie’s conserve néanmoins des bureaux de représentation à Melbourne et à Sydney et n’exclut pas de conduire, de manière ponctuelle, des house sales et des ventes de collections particulières en Australie.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°234 du 31 mars 2006, avec le titre suivant : Christie’s perd son pari australien

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque