Mercredi 21 novembre 2018

Christie’s licencie

Le Journal des Arts

Le 29 août 2003 - 126 mots

Au mois de mai, Christie’s a annoncé la suppression de 23 postes aux États-Unis. Malgré le départ de deux spécialistes des départements de photographie et des arts décoratifs, ces licenciements interviennent principalement au niveau administratif. En Europe, Christie’s a déclaré être en négociation avec un “petit groupe d’employés”. Si la maison de ventes n’a pas souhaité dévoiler de chiffres, elle a confirmé que le nombre de départs est moins important que celui des États-Unis. Nicola Redway est néanmoins de retour à la tête du département des arts décoratifs, et Aurel Bacs, après avoir quitté Phillips, de Pury & Luxembourg, a rejoint le département de montres de Christie’s à Genève. Sotheby’s, qui s’est déjà séparée de 50 salariés, a déclaré ne plus prévoir de licenciements en Europe.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°175 du 29 août 2003, avec le titre suivant : Christie’s licencie

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque