Maîtres anciens

Chefs-d’œuvre du Nord

Par Armelle Malvoisin · Le Journal des Arts

Le 21 novembre 2003

Pour ses 20 ans à Paris, la galerie de Jonckheere présente un panorama de la peinture notamment flamande des XVIe et XVIIe siècles.

PARIS - La galerie de Jonckheere fête ses vingt années de présence à Paris. À cette occasion, l’antiquaire belge spécialiste des maîtres anciens des pays du Nord, et plus particulièrement des Brueghel, a réuni une quarantaine de tableaux flamands des XVIe et XVIIe siècles provenant de collections privées. La dynastie Brueghel est quasiment au grand complet. Manque Pieter Brueghel l’Ancien (le père) que l’on ne « trouve guère aujourd’hui que dans les musées ». Figure en revanche Le Retour du marché, une peinture sur cuivre de 1612 signée Jan Brueghel I (l’un des fils) dit Jan Brueghel le Vieux ou l’Ancien, dont les œuvres sont rarissimes. Dans cette scène très typique placée dans un paysage panoramique aux dimensions miniaturistes, la « finesse d’exécution et le rendu des détails sont admirables, d’une virtuosité extrême », sans compter ce ton légèrement bleuté propre à l’artiste, lequel était également « appelé “Brueghel de Velours” en raison de la séduction de sa palette ». Deux autres chefs-d’œuvre sont à noter dans cet accrochage. D’une part, L’Intérieur d’une galerie de peintures par David Teniers, « une œuvre magnifique à replacer dans le contexte général du goût immodéré des Flamands pour les cabinets d’amateurs. Le talent de l’artiste dans ce genre de représentation a d’ailleurs contribué à alimenter cet engouement ». De l’autre, deux portraits sur panneau de 1533 par Lucas Cranach le Vieux, l’un des principaux représentants de la Renaissance allemande avec Dürer et Holbein le Jeune. Ce double portrait qui représente Fréderic le Sage et Jean le Constant, électeurs de Saxe, est une réplique du triptyque conservé au Germanisches Museum de Nuremberg. Autour de ces pièces majeures gravitent une trentaine d’œuvres d’artistes de grande renommée, comme Paul Bril pour ses scènes bibliques, Martin Ryckaert, paysagiste, Jan van Kessel (Nature morte aux singes, Étude d’insectes et coquillages et une paire de Concert d’oiseaux),  ou encore Martin van Cleve (Remise de cadeaux nuptiaux), Jacob van Hulsdonck (Nature morte aux fruits), le Maître des demi-figures (Sainte Marie Madeleine à son écritoire) et enfin David Vinckeboons et Denis van Alsloot, deux illustrateurs de scènes de la vie quotidienne.

RENCONTRE DE MAÎTRES : CRANACH, BRUEGHEL, TENIERS ET SES CONTEMPORAINS

Du 29 novembre au 20 décembre, galerie de Jonckheere, 100 rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris, tél. 01 42 66 69 49, du lundi au samedi 10h-19h.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°181 du 21 novembre 2003, avec le titre suivant : Chefs-d’œuvre du Nord

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque